Participer au site : news photo video
avatar Se connecter

SNL

Société Nautique de Lagny-sur-Marne, depuis 1905

20

nov. 2017

Vétérans - TDR de Meulan - 19 novembre 2017

Publiée par Fabienne PÉCHÉ / pour toute l'association

2017-2018
News
Vétérans - TDR de Meulan - 19 novembre 2017

Le bateau termine 1er, en 16'12 pour couvrir les 4 500 m, avec une moyenne de 1'48 au 500m.

Bravo à Laurent GORGELIER, frank MANQUAT, Gäel LELONG et Thierry OLIVIER pour cette belle performance et à Nathalie Collet qui c'est rendue disponible pour les barrer.

Ci-dessous le récit de Laurent Gorgelier, comme si on y était !

Dans le programme, nous sommes les seconds à partir derrière l'équipage du Perreux (vers 09h30).
Le souci, c'est qu'il est déjà 08h20 et que la remorque n'est toujours pas arrivée...

En voyant le camion et la remorque, on sent un certain soulagement, mais il reste peu de place sur le parking, et le déchargement du bateau se fait à la façon "Tetris".

L'équipage est bien rodé et l'installation des portants se fait rapidement. Il reste très peu de temps pour s'échauffer et c'est déjà l'heure d'embarquer.

Le bassin est idéal : pas de vague, un beau soleil et de superbes couleurs d'automne. En se rendant au départ, on croise nos adversaires du Perreux.

Un de leur rameur souhaiterait assouvir un besoin physiologique, mais la présence de notre barreuse lui fait oublier toute idée d'exhibition. (Je pense qu'ils regretteront ce léger surpoids).

C'est un départ lancé. L'équipage du Perreux est appelé par l'arbitre et nous sommes à notre tour lancé à leurs trousses 30 secondes après.

Le manque d'échauffement se fait sentir : la ramerie est lourde et on stagne à 25-26 de cadence sur les premier 1500 m. C'est là que toute l'expérience de notre barreuse se fait sentir : elle nous conseille alors de nous relâcher, de chercher la longueur dans chaque coups de rame, de dynamiser le geste.

Et comme par magie, on accroche les 27-28 de cadence en étant plus légers. L'efficacité est là car on se rapproche inexorablement du Perreux.

Seule la barreuse peut s'en rendre compte car elle est dans le sens de la marche! Elle nous informe régulièrement de la distance qui nous sépare d'eux.

Par contre, en tant que rameurs, on voit le bateau de la Basse-Seine qui est parti 30 secondes après nous et qui s'accroche en conservant toujours le même écart.

Il va falloir clarifier les choses!

Les conseils de notre barreuse sont toujours aussi efficaces : sans augmenter la cadence (toujours 27-28) on gagne en efficacité sur la moyenne au 500m.

La différence avec les autres bateaux est là : on fait la jonction avec Le Perreux à 3500m et le bateau de la Basse-Seine commence à s'éloigner.

Etant côte à côte, la bataille avec Le Perreux est engagée : il faut puiser dans les réserves pour accélérer la cadence (on est maintenant à 29-30) tout en essayant de rester "légers".

On entend les encouragements des 2 barreuses pour la réussite de ce duel. Il faudra presque 1000m pour réussir à les dépasser.

Dans les 200 derniers mètres, on lâche tout. On entend alors avec bonheur le "Pouet" final.

Après 4500m  de course, on est légèrement devant le Perreux (20-30m) et la Basse-Seine n'a pas réussi à remonter sur nous.

C'était un beau duel avec du suspens jusqu'au final. On peut recommencer à respirer normalement ... On fait demi-tour, et en passant devant le stand d'arrivée, on nous précise notre temps : 16'12" - meilleur temps. On remonte donc les 4500 m avec une énorme satisfaction.

Ces 4500m de remontée ont permis de bien récupérer et de profiter du paysage. C'est là qu'on s'est aperçu qu'il existait des pancartes indiquant les mètres parcourus.

On croise en chemin l'objectif du photographe de Meulan (Je vous invite à aller voir toutes les photos des autres équipages sur leur site internet - AMMH).

On débarque les premiers (c'est très agréable d'être deux fois premiers) et on range rapidement le bateau pour ... aller casse-crouter avec l'équipage du Perreux.

On se retrouve tous à la buvette avec un café chaud et un sandwich en commentant la course. (On tourne au café car il n'y a pas de Beaujolais nouveau).

La suite de la journée sera ponctuée d'autres bons résultats pour la Société Nautique de Lagny.

 

Vétérans - TDR de Meulan - 19 novembre 2017

Veuillez choisir le réseau social sur lequel vous souhaitez partager ceci :

Fabienne PÉCHÉ