Participer au site : news photo video
avatar Se connecter

SNL

Société Nautique de Lagny-sur-Marne, depuis 1905

Championne du monde d'aviron de mer avec sa coéquipière Nathalie Collet, la Latignacienne va participer au Raid polaire en Laponie.

Diane (devant) et sa copine Nathalie Collet

Comment vous est venu l’amour du sport ?

L’amour pour mon sport est venu avec le temps, en grandissant vers mes 16-17 ans on ce rend compte que le sport procure beaucoup d’émotions, des joies comme des désillusions. Et au fil du temps, on apprend et on persévère pour être meilleur. La beauté du sport réside dans ses moments inoubliables.

 Premier souvenir marquant

Premier championnat du monde en juniors à Pékin, première compétition internationale si loin de tout avec tellement d’envie de prendre le départ de la course après le traditionnel un stage terminal qui dure environ un mois à ramer deux fois par jour. Je peux dire qu’une fois au départ, on a envie d’en découdre.

 Apport du sport

Le sport m’a apporté beaucoup notamment de la persévérance et des valeurs fortes comme le respect et l’esprit d’équipe.

 Plus beau souvenir sportif

Le plus beau restera la gagne lors du championnat du monde en Grèce ; c’est peut-être l’une des courses les plus difficiles que nous avons pu faire en mer avec des creux de vagues gigantesques, un très fort vent et un bon courant.

Bref des conditions bien difficiles qui nous auront poussées loin dans nos limites après 40 minutes d’efforts intenses.

 Passion ou dépendance

Plus qu’une passion, un mode de vie. Je m’entraîne et en parallèle, je vis de ma passion en transmettant et en entraînant à la SNL

Nathalie Collet et Diane Delalleau (à droite) au club house de Lagny-sur-Marne

 Coût d’une saison

Il faut compter 350 € une licence à l’année, ce qui comprend le matériel (bateau, rames, salle de musculation) et aussi les déplacements régionaux ou nationaux.

Le plus gros budget sont les courses à l’international, il faut environ un budget de 600 à 800 € selon les pays. Les frais médicaux sont à notre charge mais cela représente très peu, environ 200 €.

 Modèles de sportifs

Mon modèle restera Jérémie Azou chez les hommes. Je l’ai connu lors de mon premier stage en équipe de France junior. Au même âge, il avait déjà bien marqué l’aviron français de par ses résultats, plusieurs fois champion du monde et champion olympique à Rio !

Un grand athlète et exemple de gars simple, humble qui prône de belles valeurs de notre sport. Il prend sa retraite cette année mais je le prends toujours en exemple pour les jeunes.

 Vos objectifs 2018

Participer au plus grand raid polaire 100 % féminin en Laponie mi-janvier : le Finland trophy. Et en aviron, participer aux Championnats de France en mer et de revenir avec le 7e titre consécutif en double. En dernier, ce seront les Championnats du monde en mer avec pour objectif de rester sur le podium pour notre 6e médaille mondiale. Cela se déroulera peut-être au Canada en octobre.

 Un rêve sportif inaccessible pour l’instant ?

Rien est inaccessible. Il faut croire en ses rêves et se donner les moyens d’y arriver.